Milieux naturels et diversité biologique

  

LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU PIN

 

 

      Cette chenille est la larve d’un papillon de 35 mm d’envergure d’apparence inoffensive, le thaumestopoea pityocampa, lépidoptère gris de forme triangulaire très présent dans nos jardins. La principale caractéristique de ces larves est de ne se déplacer qu’en file indienne en formant un ruban continu.

Ces larves mesurent environ 30 mm et leur corps est muni de très nombreux poils urticants et allergisants. Ce sont ces poils qui constituent un véritable danger pour les êtres humains, en particulier les enfants, mais aussi pour les animaux domestiques, en particulier les chiens.

processionnaire

 

      Les adultes pondent au début de l’été près de deux-cents œufs sur une jeune pousse de l’une des nombreuses espèces de pins ou de mélèzes sur laquelle l’éclosion aura lieu un mois et demie plus tard. C’est à la venue de l’hiver que ces chenilles tissent, bien exposés au soleil, des nids soyeux que l’on dirait faits de tulle translucide. Ces nids sont remarquablement solides, quasi-indestructibles. Les chenilles, qui se nourrissent la nuit en dévorant les aiguilles les plus tendres, quittent en procession leur habitat larvaire en début d’été pour aller s’enfouir en terre dans un endroit exposé à la chaleur du soleil ; sous terre les mues successives se produiront, jusqu’à ce que la chrysalide donne naissance au papillon. Mais la seconde raison de nuisance de ces insectes est bien que lorsque plusieurs nids sont installés, année après année, sur un même arbre, celui-ci perd de sa vitalité et peut même périr.

processionnaire2

      Les chenilles processionnaires n’ont comme ennemis naturels que quelques espèces d’oiseaux insensibles à l’effet urticant : mésanges, huppes, coucous, …La destruction des colonies est extrêmement difficile avec des moyens naturels, et les éliminations chimiques, conduites parfois par voie aérienne (épandage par hélicoptère ! ) n’ont jamais eu d’effet radical. De fait, seul le feu (chalumeau), lorsque les nids ont été amenés au sol avec un échenilloir, ou à l’occasion des peu ragoutantes processions, semble avoir raison de la chenille processionnaire du pin.

 

 

________