Milieux naturels et diversité biologique

 

Californie en feu

 

La Californie est en flammes. Cet état, plus peuplé et plus riche que bien des états 'riches' du monde, paye un lourd tribut aux incendies. Il manque cruellement d'eau et celle qu'il consomme vient, par un complexe et coûteux système d'adduction, des montagnes qui le longent à l'est, dans lesquelles s'embourbèrent bien des conquérants dans leurs frêles chariots.

Mais la nostalgie n'est plus de mise : la population d'origine mexicaine, les latinos (en situation régulière ou clandestins), en pleine expansion, est d'environ douze millions de personnes. On prévoit que dans vingt ans dans cette Amérique moins blanche les minorités seront majoritaires. En attendant, le gouverneur démocrate décide des comtés qui les uns après les autres se voient interdire l'utilisation de la précieuse eau potable pour l'arrosage des greens de golf.

 Le massif voisin des Rocheuses est célèbre dans le monde entier pour un trésor unique et très spectaculaire. Il est en effet le lieu de naissance supposée et en tout cas le site de prédilection de ces immenses végétaux que sont les séquoias. Sur le versant occidental de la Sierra Nevada, entre 1 500 et  2 000 mètres d'altitude, dans un couloir de 350 km de long ils prospèrent, grâce à la chaleur de l'été et à l'irrigation lente procurée par la fonte des neiges.

Les plus éminents ont reçu un nom : il y a ainsi le Sequoia sempervirens, l'espèce la plus haute, ou le General Sherman, haut de 84 mètres et dont la circonférence atteint 30 mètres.

scherman1

La longévité mérite elle aussi respect : le doyen, un pin de Bristlecone, est âgé de 4 850 ans ! Dénommé Mathusalem par référence au patriarche de la Bible il produit et disperse comme ses cousins des autres espèces des milliers de cônes pendants chaque année, cônes de 5 à 8 cm dont les écailles fortement ridées, creusées, laissent échapper de très nombreuses petites graines (un kilo en contient environ 200 000) largement ailées. Curieusement, le système radiculaire des sequoias est peu développé et l’écorce est molle, spongieuse, épaisse parfois de 20 centimètres. Les sequoias ne craignent pas l'incendie, eux, mais redoutent la sécheresse prolongée.

Selon la légende le nom de l'espèce vient de celui de l'indien cherokee Se Quo Yah (1770 – 1843) qui créa le premier alphabet de l'écriture dans la langue de ce peuple.

________

 

Sources: Le guide familier des arbres J. Bretaudeau. Ed. La Boêtie.

Trois cent cinquante arbres et arbustes. M. et R. Spohn . Ed. Delachaux

Le Monde.International 15.08. Corine Lesnes. Corresp. San Francisco

Cf. également sur le site l'article : Connaître les arbres

______________